Fermer le dialogue

L'adresse que vous avez saisie semble contenir des informations incorrectes. Veuillez vérifier si les suggestions suivantes correspondent à l'adresse que vous recherchez:

Vous avez saisie:

Nous suggérons de le changer pour:

>

  • Liste de souhaits Liste de souhaits

UNE HISTOIRE

Notre histoire s'écrit au fil des siècles et dresse le portrait significatif d'une marque qui apprécie la tradition à sa juste valeur, l'héritage qu'elle nous transmet et l'impulsion qu'elle nous donne.
Comme n'importe quelle structure, l'héritage se construit à partir de rien, et conserve force et stabilité en restant fidèle à ses origines. Il possède un sens aigu du présent et garde l'œil fermement rivé sur l'avenir.

LA NAISSANCE D'UNE LÉGENDE

Les origines de la famille Church remontent à 1675, lorsque Stone Church, arrière-grand-père du fondateur de l'entreprise, naît à Northampton, une ville réputée pour son industrie florissante du cuir et de la chaussure depuis l'époque de Cromwell. Le savoir-faire et les responsabilités du maître cordonnier sont transmises de génération en génération jusqu'à l'arrière-petit-fils de Stone, Thomas, qui fondera près de deux siècles plus tard la marque éponyme de renommée mondiale.

DES DÉBUTS MODESTES

Le 1er mai, dans un petit atelier du 30 Maple Street à Northampton, Thomas, sa femme Eliza et ses deux fils, Alfred et William, décident de fonder une petite usine, marquant la naissance officielle des chaussures Church's. Cette structure n'accueillera l'entreprise que jusqu'en 1880, lorsque la famille Church décide de s'installer sur une plus grande surface sur Duke Street. À l'époque, la majeure partie des travaux de confection est encore réalisée au domicile des artisans. Au cours des 20 années suivantes, l'ensemble des procédés de fabrication seront rapatriés à l'usine.

CROISSANCE ET MÉDAILLES D'OR

Ces premières décennies sont cruciales pour la croissance de l'entreprise : le nombre de commandes ne cesse d'augmenter, stimulées par le boom des débuts de l'ère victorienne et le développement de l'industrialisation. 

Marquant une coupure nette avec les tendances de l'époque en matière de chaussures et affichant déjà l'esprit novateur de la marque, William lance le concept révolutionnaire du pied gauche et du pied droit avec le modèle « Adaptable », présenté comme disponible dans plusieurs largeurs, diverses matières et des tailles encore inédites. Un autre modèle, la botte « Adapted », lui emboîte le pas et remporte la médaille d'or à l'Exposition Universelle de 1881.

UNE CLIENTÈLE QUI ÉVOLUE

Alors que le siècle touche à sa fin, William jette son dévolu sur les marchés étrangers et commence à poser les fondations de son activité exportatrice en envoyant des représentants en Afrique du Sud, en Belgique, en France, en Italie, en Allemagne et dans l'empire austro-hongrois. Face au succès grandissant de l'industrie américaine de la chaussure à cette époque, l'entreprise ouvre les yeux sur le vaste potentiel de ce nouveau marché. 

Le père, Thomas, prend sa retraite en 1892 et nomme son plus jeune fils, Thomas Dudley, associé. Deux ans plus tard, une vaste réorganisation mène à la transformation de la structure de Duke Street en usine moderne à six étages. 

Pendant cette période, la marque se concentre sur le développement de sa gamme de chaussures de sport et casual afin de satisfaire les goûts de sa clientèle, en constante évolution.

ICI ET LÀ

En 1907, les marchés américain et canadien reçoivent leurs premières livraisons, renforçant les fondations sur lesquelles la marque s'appuie pour poursuivre sa croissance. En 1910, Church's propose des modèles spéciaux à des détaillants américains, tels que Lord & Taylor, et la chaussure britannique se fait peu à peu connaître sur tout le continent, notamment sur la côte ouest et au Canada.

Lorsque le roi George et la reine Mary se rendent à Northampton en 1913, Church's a l'honneur de créer une paire de chaussures pour la princesse et, en 1919, Church's fait partie des membres fondateurs de la British Shoe and Allied Trades Research Association, aujourd'hui connue sous le nom de SATRA.

LA DÉCENNIE DYNAMIQUE

Les Années folles sont le théâtre de bouleversements majeurs en termes de mode de vie, de culture et de mode. En 1921, Church's ouvre sa première boutique à Londres et présente la première chaussure pour femme de la marque, « Archmoulded », qui épouse la forme de la voûte plantaire.

Dans le cadre du partenariat entre l'entreprise et SATRA (le centre de recherche et de technologie que Church's a contribué à fonder), le Northampton Technical College est établi est 1925.

En 1929, l'entreprise renforce sa présence à l'étranger en ouvrant sa toute première boutique sur Madison Avenue à New York, qui résistera à la Grande Dépression et pendant près de 70 ans jusqu'à ce qu'elle soit déplacée à son adresse actuelle, au 689 Madison Avenue. La même année, Church's lance le modèle emblématique Shanghai, qui a récemment fait l'objet d'une réédition couronnée de succès.

UNE RÉVOLUTION INTERNE

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Church's concentre ses efforts sur la production de chaussures pour les forces armées. Après avoir affronté les difficultés économiques de l'après-guerre, l'entreprise connaît plusieurs développements majeurs, notamment l'introduction de nouveaux avantages sociaux pour les employés (garderie et programme de retraites). 

Au début des années 1950, la marque renforce sa présence nationale par le biais de concessions à Austin Reed et l'achat de fabricants et de détaillants, Jones, Crashaw et James Allan. À peu près à la même époque, la marque lance également une nouvelle gamme de chaussures pour femme.

En 1957, une nouvelle usine est inaugurée sur St. James Road, qui abrite encore aujourd'hui le siège de l'entreprise, tandis que des filiales continuent d'ouvrir en Amérique du Nord, en Italie, au Japon et à Hong Kong.

RECONNAISSANCE ROYALE

Lors de la seconde rencontre royale de la marque, Sa Majesté la Reine Elizabeth II rend visite à Church et remet à l'entreprise la prestigieuse récompense Queen's Award to Industry pour ses excellents résultats à l'exportation. Cet accomplissement est la preuve de la reconnaissance croissante de Church's en tant que marque de renom dans l'industrie internationale de la chaussure.

UN NOUVEAU CHAPITRE

En 1999, avec le soutien de la famille, Church's est racheté par le Groupe Prada, paradigme de l'excellence artisanale à part entière et allié idéal pour aider le fabricant de chaussures à passer à la vitesse supérieure. Prada, dont les articles de maroquinerie et les chaussures de luxe jouissent d'une réputation internationale depuis plus d'un siècle, allie son appréciation de l'héritage à un esprit plus marketing pour faire évoluer la stratégie globale de Church. Ce nouveau tournant s'accompagne d'un engagement continu et féroce en faveur de l'artisanat et de l'identité 100 % britannique de la marque, et de quelques ajustements, comme le lancement de modèles contemporains et de saison, en plus de l'offre traditionnelle.

DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

Le début du siècle est marqué par l'ouverture de plusieurs boutiques dans les capitales du monde entier, notamment à Milan et Paris en 2001, à Rome et Saint-Moritz en 2002 et à New York en 2003. 

En 2008, la marque met en mouvement une nouvelle stratégie de développement, qui se traduit par une série d'ouvertures à l'international : Venise, Bologne, Leeds, Édimbourg, Hong Kong et Singapour. En juillet 2011, la première boutique entièrement consacrée aux collections pour femme est inaugurée au cœur du quartier des boutiques de luxe de Londres, sur New Bond Street.

Fermer le dialogue

Cher client, nous avons remarqué que vous vous connectez à notre FR site. Nous recommandons le magasin de la site pour la meilleure expérience

Passer à la
churchs_loading